Fabrication de fenêtre : dans quelle essence de bois faut-il investir ?

En menuiserie, le bois demeure une matière de référence dans la réalisation de différents supports. Portes, fenêtres, tables, ce matériau noble est le préféré de nombreux propriétaires. Et bien que le PVC et aluminium lui font souvent de la concurrence, il reste le choix par excellence pour ceux qui aiment les styles d’intérieur rétro, traditionnel et original. Toutefois, puisqu’il existe différentes sortes de bois, il faudra trouver l’essence adéquate, notamment quand il s’agit de fabriquer les fenêtres.

Les critères de choix

Puisque les fenêtres font partie des accessoires qui vont mettre en valeur le style d’intérieur, le choix de l’essence dépendra des attentes des propriétaires et surtout de leur budget. Pour avoir un aperçu du coût des supports (selon le matériau) et des travaux liés à la réalisation d’une fenêtre en bois, les intéressés peuvent accéder aux plateformes des sociétés spécialisées. Ils pourront aussi y dénicher un fabricant en quelques clics.

Côté technique, les critères se portent sur les qualités ou les défauts de chaque essence, le confort et la sécurité étant les véritables motivations dans le choix du matériau. Bien que le bois soit un excellent isolant thermique, il existe une certaine différence entre un équipement en chêne et celui fait en mélèze. La capacité de la matière à conserver ou à évacuer la chaleur est très utile si on veut faire de l’économie sur les dépenses énergétiques.

Une déperdition risquerait d’augmenter le coût du chauffage et de la climatisation. L’isolation phonique est un autre élément à ne pas oublier. Le choix du vitrage (double, triple ou renforcé) peut quand même aider à améliorer la performance d’une essence. Et bien sûr, il y a la longévité, l’entretien et la résistance aux intempéries. Les bois exotiques et les résineux présentent des différences sur ces derniers points.

Les différents types d’essence disponibles

Si le style d’intérieur est le premier aspect qui intéresse les propriétaires, il leur est possible d’en savoir davantage sur les astuces et conseils pour choisir ses fenêtres et les assortir aux styles de la maison. Pour ce qui est des autres critères, les professionnels ont réussi à classer les essences en différentes catégories.

  • Le chêne

Avec une densité de 0,60 à 0,80, le chêne est certainement le matériau noble par excellence. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on lui a dédié une catégorie particulière. Il est idéal pour les menuiseries extérieures et sera donc parfait pour fabriquer des fenêtres. Sa couleur jaune clair (brun clair dans certains pays) lui donne un côté rétro et vintage que les amateurs de style traditionnel vont vraiment adorer. En plus de cette qualité esthétique, cette essence ne nécessite aucune forme de traitement et a une durée de vie longue grâce à sa forte résistance aux intempéries. Que ce soit acoustique ou thermique, l’isolation sera toujours meilleure qu’avec les autres types de bois. Le chêne est toutefois un peu plus coûteux.

  • Les bois exotiques

On peut les trouver un peu partout. Les passionnés de bricolage qui aiment faire leurs achats de fenêtre dans une grande surface n’auront aucune difficulté à en voir. Les bois exotiques présentent une très bonne densité qui leur confère cette belle résistance. Ils sont moins chers que le chêne et demeure les plus prisés par les propriétaires qui souhaitent utiliser une essence plus abordable. Les avantages de ces matériaux se résument en trois mots : fongicide, hydrofuge et insecticide. Pour la fabrication de fenêtre, les professionnels recommandent surtout le Tauari, le Movingui et le Moabi. L’isolation dépendra ici du choix du vitrage.

  • Les résineux

Cette dernière catégorie rassemble les essences qui se distinguent par leur structure légère, mais robuste. Mélèze, épicéa, pin sylvestre, pin douglas, les résineux forment une famille assez diversifiée. Le rapport qualité-prix sera meilleur qu’avec les autres essences bien que les matériaux n’auront pas les mêmes résistances que les précédents. Ils interviendront surtout dans la fabrication des fenêtres intérieures. Un usage extérieur nécessitera un peu d’entretien. Bien conservé, les résineux résisteront bien aux intempéries et auront une durée de vie intéressante.

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>