Caméléwood : Une fenêtre bois à haute performance énergétique

La menuiserie Thiébaud, à Belleherbe, est une entreprise familiale fière de sa longévité (créée en 1903) et fière de ses racines rurales. Ici le bois est une passion, ce bois dont on fait les fenêtres, sous la marque Fenêtres franc-comtoises.

Photo © caméléwood

Photo © caméléwood

L’actuel dirigeant, Jean-Louis Thiébaud, sait que l’avenir repose sur l’innovation. Il s’est donc lancé la parie fou de lancer une fenêtre bois avec des propriété thermique exceptionnelles. Le prototype de Caméléwood voit ainsi le jour en 2010.

La fenêtre isolante Caméléwood est donc fabriquée écologiquement à partir de bois massif non collé, à cadres amovibles (« carrosserie ») habillant et protégeant sa structure (« châssis »). La fenêtre est réalisée exclusivement en sapin du Jura certifié PEFC, sans autre isolant chimique. Les vis remplacent la colle. Le bois devient entièrement recyclable en fin de vie.

Le choix du bois massif s’explique par son cout d’environ 3 fois moins cher que les lamellé collé classique. Il est sans colle, sans émission polluante. L’usage du bois massif permet d’acheter directement du bois en scierie plutôt que d’acheter du bois collé en usine.

Le coût d’achat modéré permet de porter l’épaisseur à 140 mm, donc de diminuer les déperditions thermiques. On obtient également une fenêtre isolante en bois sans ajout de mousse polyuréthane ou autre matière toxique.

Performance thermique :
Le coefficient Uw (déperdition de la fenetre complète) est de 0,8 W/m2°C avec un triple vitrage de Ug = 0,6 W/m2°C. Le Uw est de 1,1 W/m2°C avec un double vitrage de Ug = 1,1 W/m2°C

En 2011, les premières fenêtres affrontent les tests de certification : étanchéité à l’air, à l’eau, résistance au vent, calcul de la performance thermique, analyse du cycle de vie… Résultats concluants.

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *