Précarité énergétique : un nouveau plan d'actions pour l'Anah

ANAH fenetreL’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) révise ses objectifs afin d’offrir une meilleure qualité de services. Elle envisage d’améliorer la qualité de vie de 45 000 logements dans un délai de 3 ans et s’est engagée officiellement devant l’État français par la signature d’un contrat.

5 axes pour vaincre la précarité énergétique

L’ANAH a décliné en 5 sous-objectifs son programme d’actions des 3 années à venir. Ceux-ci sont libellés comme indiqué ci-dessous :

  • Agir contre l’habitat indigne et très dégradé
  • Agir contre la précarité énergétique
  • Prévenir et traiter les copropriétés en difficulté
  • Adapter les logements à la perte d’autonomie due à l’âge et aux handicaps
  • Favoriser l’accès au logement aux personnes en difficulté

Dans le cadre des 2 premiers sous-objectifs, l’ANAH promet d’apporter son soutien à la réhabilitation de 60 950 logements : 10 950 dans le volet contre l’habitat indigne et 50 000 dans celui de la précarité énergétique. Elle a également pour objectif d’aider à la réhabilitation de 15 000 logements par an, jusqu’à 2017, afin d’atteindre les résultats fixés par son 3e sous-objectif.

S’évaluer pour améliorer sa productivité

L’ANAH a prévu d’entreprendre une évaluation qualitative de certains programmes qu’elle a conduits afin d’en faire une meilleure gestion à l’avenir. L’un de ces programmes, « Habiter Mieux », avait été sévèrement critiqué par l’organisation de consommateurs UFC-Que Choisir. La popularité dudit programme avait conduit à une affluence des demandes et l’ANAH n’avait pu les satisfaire toutes. L’évaluation lui permettra de corriger le tir et de répondre avec efficacité aux sollicitations futures.

La Mairie de Paris s’engage contre la précarité énergétique

La Mairie de Paris a elle aussi décidé de subventionner la réhabilitation des ménages en vue de réduire la précarité énergétique. Selon les statistiques de la ville, la précarité énergétique frappe 50 000 ménages parisiens et est si sévère qu’ils ne peuvent payer leurs factures d’énergie. Ces foyers doivent s’endetter pour régler leurs factures ou alors renoncer à se chauffer convenablement.

Afin de les aider, la Mairie de Paris s’est engagée à investir dans la réhabilitation de 1 000 immeubles dans la capitale. Le projet dénommé « le plan 1 000 immeubles » sera lancé en 2016 et devrait permettre environ 300 rénovations d’ici 2020. Il comprend 4 étapes : une phase de communication, un appel à candidature, une sélection et enfin l’exécution de la réhabilitation.

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *