Des fenêtres nouvelle génération, avec des nouveaux matériaux

Grofillex-fenetres-bois

Une équipe de scientifiques européens tente de mettre au point de nouveaux matériaux pour la construction de fenêtres. L’objectif est de pouvoir construire des fenêtres dont le vitrage offre une excellente luminosité tout en étant un bon isolant thermique.

Le verre à polymère, structure principale de la fenêtre du futur

Le verre à polymère est le principal matériau composite sur lequel les scientifiques du projet européen HARWIN (Harvesting solar energy with multifunctional glass-polymer windows) effectuent leurs recherches. Ils souhaitent obtenir à partir de ce matériau un vitrage transparent qui soit capable de stocker de la chaleur et permette ainsi de consommer moins d’énergie. Pour l’instant, les résultats des travaux sont concluants pour les critères du poids et de la luminosité. Avec seulement 2 mm d’épaisseur, le vitrage de verre à polymère obtenu permet de transmettre 95 % de la lumière naturelle. Il est monté sur un support de polypropylène et devrait convenir pour n’importe quel usage dans le bâtiment.
Cependant, la problématique de la conduction thermique (perte de chaleur) et celle de l’isolation ne sont pas encore résolues. Les chercheurs n’ont pas réussi à trouver le polymère optimal qui soit à la fois un bon transmetteur de lumière et un parfait isolant thermique. Les conclusions de leurs expériences prouvent néanmoins qu’il est possible, en transformant le verre en « polybutyral de vinyle », d’augmenter sa capacité de rétention de la chaleur.

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *